5 styles de combat différents en boxe

5 styles de combat différents en boxe

Message d’invité par Evolve MMA, la première marque de championnat d’Asie pour les arts martiaux. Il a le plus grand nombre de champions du monde sur la planète. Nommé comme l’organisation d’arts martiaux classée n°1 en Asie par CNN, Yahoo! Sports, FOX Sports, Evolve MMA est le mieux noté salle de boxe à Singapour.

La boxe est un sport tellement unique et il existe de nombreux styles différents. L’art de ‘The Sweet Science’ est hautement technique avec ses nuances subtiles et son mouvement fluide. C’est un art martial qui demande des années de pratique pour se perfectionner.

Si vous avez essayé la boxe, vous découvrirez rapidement qu’il y a plus dans cet art martial qu’il n’y paraît. Bien que la technique des manuels scolaires soit bonne et qu’il soit toujours bon d’apprendre les bases, tôt ou tard, vous devrez découvrir votre propre identité en tant que boxeur. C’est pourquoi il est extrêmement important de diversifier ses compétences et de développer son propre style.

Il ne fait aucun doute que la boxe est l’un des sports les plus cool qui soient. Il y a juste quelque chose à ce sujet qui produit une excitation sans précédent. Si vous en êtes à ce stade où vous commencez à découvrir votre style offensif et défensif unique en boxe, il est peut-être temps de jeter un coup d’œil aux différents styles qui ont joué un rôle important dans l’histoire de la boxe.

Bien que ce ne soient pas tous les styles qui existent, voici quelques-uns des principaux. Aujourd’hui, Evolve Daily partage cinq styles de combat différents en boxe et comment chacun est efficace.

1) Combattant de pression

Manny Pacquiao est passé maître dans l’art de faire pression sur son adversaire sur le ring.

Être un combattant de la pression consiste à déchaîner un bon volume de coups de poing sur un adversaire. L’essaimage avec plusieurs combinaisons permet à ce type de combattant d’écraser ses ennemis avec des coups de poing en grappes, gardant souvent les adversaires sur la défensive pendant de longues périodes. Étant donné qu’une grande partie de la boxe est centrée sur l’attaque, le maintien d’un flux solide de résultats à chaque tour marque également des points importants auprès des juges.

Bien que la défense soit certainement importante, la plupart des juges des temps modernes favorisent l’agresseur dans les matchs de boxe – ou ceux qui initient l’action. C’est la marque de fabrique d’un combattant de la pression. Descendre en premier et souvent est la tactique clé pour les perforateurs de pression et de volume. Inutile de dire que ce style nécessite une endurance cardiovasculaire énorme et un conditionnement suprême.

Chaque coup de poing qu’un boxeur lance dépense de l’énergie, et il n’y a pas beaucoup d’énergie à dépenser dans un combat donné. Beaucoup d’accent doit être mis sur l’entraînement d’endurance cardiovasculaire.

Le combat sous pression est un style très efficace qui est peut-être le plus courant en boxe. Parmi les boxeurs bien connus de l’histoire du sport qui étaient des combattants de la pression, citons Manny “Pacman” Pacquiao, Roberto Duran et Julio Cesar Chavez.

2) Out-Boxeur

Alors qu’être un combattant de la pression signifie lancer autant de coups de poing efficaces que possible pendant la durée d’un combat, être un out-boxer est le contraire. Il s’agit de rester à l’extérieur, d’utiliser la portée comme une arme et de tenir les adversaires à distance avec une technique astucieuse.

Les boxeurs extérieurs ont généralement une longue envergure et possèdent un avantage en hauteur et en portée sur leurs adversaires. Utilisant un jab long, long et efficace, les boxeurs extérieurs aiment poivrer leurs ennemis avec une précision extrême, se connectant avec des tirs de l’extérieur pour empêcher les adversaires de combler l’écart et de pénétrer à l’intérieur.

Les boxeurs extérieurs aiment généralement vaincre leurs adversaires avec de la technique. Alors que la majorité des victoires d’un out-boxer viennent par décision, les out-boxers vraiment qualifiés peuvent même marquer des KO. En accumulant des dégâts sur un adversaire, en les décomposant avec des coups de poing nets et précis, les boxeurs séparent méthodiquement leurs ennemis jusqu’à une finition précise.

Parmi les boxeurs notables figurent le champion poids lourd Deontay Wilder, la légende de la boxe Floyd “Money” Mayweather Jr. et le plus grand de tous les temps, Muhammad Ali.

3) Cogneur

Le cogneur accorde très peu d’attention à la stratégie, le cas échéant, et préfère submerger un adversaire avec sa force et sa force brute. La plupart du temps, les cogneurs n’ont pas non plus peur d’encaisser une bonne quantité de punitions afin d’infliger leur propre volume de dégâts.

Vous voudrez éviter d’échanger des coups avec des cogneurs, car ce type de boxeur se soucie très peu d’éviter les échanges de tirs. En fait, ils apprécient ce genre d’environnement. Ce sont les “stars de l’action” de la boxe et sont généralement responsables de donner aux fans les combats les plus divertissants.

Cependant, les cogneurs ne sont pas des combattants stupides. Une grande partie de ce qu’ils font implique beaucoup de technique, même si ce n’est pas immédiatement évident. Les cogneurs ont la capacité distincte de pouvoir se frayer un chemin à l’intérieur et de piéger les adversaires le long des cordes ou dans les coins. Une compétence clé que les cogneurs doivent avoir est le commandement de l’anneau ou savoir comment couper l’anneau.

Parmi les cogneurs notables figurent le britannique Ricky “Hitman” Hatton, le regretté Arturo “Thunder” Gatti et l'”irlandais” Micky Ward.

4) Contre-perforateur

Les contre-puncheurs en boxe sont les praticiens les plus précis chirurgicalement de la science douce. Reconnus pour leur incroyable compétence de haut niveau, leur immense talent et leur technique presque sans faille, les contre-puncheurs font rater leurs adversaires, puis les font payer avec des contre-coups précis et dommageables.

Ils ont la capacité de frustrer leurs adversaires sans fin, présentant souvent des cibles apparemment atteignables, puis se glissant magistralement et gracieusement hors de danger tout en fournissant simultanément des compteurs incroyablement précis. Le niveau de connaissances et de compétences que possèdent les contre-puncheurs est insondable.

Un inconvénient d’être un contre-puncheur, cependant, est le manque d’activité. Souvent, les contre-puncheurs sont du côté réactif des combats, attendant que leurs adversaires s’engagent dans leur attaque afin qu’ils puissent opérer avec une exactitude semblable à celle d’un laser. Cela signifie que les contre-puncheurs sont rarement les agresseurs dans un combat et peuvent parfois être dépassés.

Les fans et les juges qui apprécient la technique subtile mais indéniable d’un contre-puncheur leur accordent généralement le crédit qu’ils méritent. Parmi les contre-puncheurs notables en boxe figurent le médaillé d’or olympique cubain Guillermo “El Chacal” Rigondeaux, la légende de la boxe mexicaine à plusieurs divisions Juan Manuel Marquez et le grand Sugar Ray Robinson.

5) Boxeur-Puncheur

C’est la forme de boxeur la plus dynamique du sport et celle qui combine le meilleur de tous les mondes en un seul style. Le boxeur-puncheur peut basculer sans effort entre être un combattant de la pression et être un boxeur méthodique attendant une ouverture pour combler l’écart.

Les boxeurs-puncheurs commencent généralement de l’extérieur et se frayent un chemin, utilisant des combinaisons à distance pour frustrer leurs adversaires et forcer les erreurs. Ils capitalisent sur les erreurs et profitent des ouvertures. Lorsqu’ils ont des adversaires blessés, les boxeurs-puncheurs savent exactement comment appuyer sur la pédale et terminer le travail.

Les boxeurs-puncheurs sont les plus difficiles à gérer tant leur style offensif est varié. Ils donnent des looks différents à chaque tour et sont incroyablement réactifs au style de leur adversaire. Un domaine où les boxeurs-puncheurs manquent souvent est cependant la défense. Comme la plupart des styles offensifs, les boxeurs-puncheurs prêtent rarement attention à la défense et ne cherchent qu’à décharger leurs combinaisons de la meilleure manière possible.

Parmi les boxeurs-puncheurs notables figurent l’ancienne légende des poids lourds “Iron” Mike Tyson, la superstar portoricaine à la retraite Miguel Cotto et le très rapide Sugar Ray Leonard.

Related post

Faits saillants de l’UFC Vegas 57: Carlos Ulberg démolit Tafon Nchukwi avec un TKO de 75 secondes

Faits saillants de l’UFC Vegas 57: Carlos Ulberg démolit…

Carlos Ulberg a rappelé aux fans de combat à quel point il était bon plus tôt ce soir (samedi 25 juin…
Où est l’oreille d’Evander Holyfield ?

Où est l’oreille d’Evander Holyfield ?

Où est l’oreille d’Evander Holyfield ? ESPN adopte une approche originale pour raconter l’histoire du combat Tyson-Holyfield il y a 25…
Vidéo: Demian Maia remporte la décision sur Benson Henderson dans un match de grappling, appelle les frères Diaz

Vidéo: Demian Maia remporte la décision sur Benson Henderson…

Demian Maia a eu raison d’un ancien champion de l’UFC samedi et a ensuite appelé à un match avec deux des…