Hamzah Sheeraz remporte la ceinture WBC

Hamzah Sheeraz remporte la ceinture WBC

HAMZAH SHEERAZ EST le nouveau champion des poids moyens WBC Silver après une victoire au cinquième tour du robuste Francisco Torres. Mark Heffron a marqué un triplé de titre en arrêtant Lennox Clark, Dennis McCann a remporté la ceinture WBC International Silver avec un arrêt au huitième tour de James Beech jr et Nick Ball a conservé son titre WBC Silver avec une défaite de Nathanael Kokololo à la Copper Box Arena.

Sheeraz, qui contrôlait la procédure avec son jab, a raidi le tir au deuxième tour et a vacillé Torres, qui était très instable sur ses pieds. Une autre gauche au début du troisième a mis Torres au sol mais il a ensuite répondu avec une lourde droite qui a terrassé Sheeraz pour la première fois.

Sheeraz a ensuite mis en place une grande droite qui s’est écrasée dans la mâchoire de Torres et l’a renversé à nouveau et un slugfest improbable se développait.

En fin de compte, c’est un droitier de sang pur écrasé dans la tête de Torres qui a mis fin au combat, l’Argentin lent à se lever et à répondre, alors l’arbitre Mark Lyson l’a fait signe au cinquième tour après 1,56.

Dennis McCann a arrêté James Beech jr au huitième round d’une rencontre palpitante qui amène le jeune de Maidstone à 13-0.

La serviette a été jetée après 1,44 après une impressionnante démonstration de McCann à son meilleur.

Dennis est passé en mode Menace complet dès le départ, c’était trois minutes de sauvagerie de la part du joueur de 21 ans, qui a abattu Beech dans une rafale de tirs au milieu du tour.

Beech jr est venu se battre, ne vous y trompez pas, mais son timing était mauvais dès le début et il s’est exposé à des contres rapides. Le rythme a un peu baissé dans la seconde lorsque Beech s’est regroupé, mais il a absorbé quelques tirs punitifs de McCann dans la troisième.

Beech a ensuite connu quelques succès mineurs, mais le méchant McCann lui a offert peu de répit et le combattant de Bloxwich avait du mal à le retenir et il n’a pas fallu longtemps avant que quelques tours de fête ne soient joués.

Beech s’est rallié mais a été abattu par une droite vicieuse qui l’a mis sur la toile avant qu’un autre assaut ne conduise à jeter l’éponge et McCann saute de joie en devenant champion poids plume WBC International Silver.

Dans un combat à ne pas oublier, Mark Heffron a battu Lennox Clarke pour devenir champion britannique, du Commonwealth et IBF Intercontinental des super-moyens.

Un premier tour époustouflant a vu Clarke pousser Heffron, ce qui a déclenché l’action de l’homme d’Oldham et Clarke a pataugé pendant une grande partie du reste du tour alors que Heffron a atterri bombe après bombe sur un champion choqué.

Le deuxième tour s’est égalisé avec Clarke qui a réussi de gros coups sur Heffron, mais le joueur de 30 ans dans son troisième défi pour les Britanniques, a utilisé un jeu de jambes furtif et a piqué plus efficacement. Un uppercut a fait vaciller Clarke dans le troisième alors que les échanges féroces se poursuivaient.

Clarke a établi quelque chose d’un pied dans le quatrième mais, encore une fois, c’est Heffron qui a décroché les coups plus propres et plus révélateurs et l’homme de Birmingham a fait preuve d’une résilience remarquable pour s’accrocher.

La pression de Heffron a augmenté dans le cinquième et Clarke semblait être en retraite et en difficulté. L’arbitre Bob Williams a décidé qu’il en avait assez vu et Heffron a enfin un titre britannique à remporter.

Le temps officiel de l’arrêt était de 2,28 du cinquième tour.

Nick Ball avait un défi de taille devant lui sous la forme de Nathanael Kokololo, qui jouissait d’un avantage significatif en hauteur et en portée. Ball l’a rapidement secoué en se baissant et en déchirant des coups vers la mâchoire du Namibien.

Ball faisait une première défense du titre poids plume WBC Silver.

Contre de telles menaces physiques, le garçon de Liverpool devait être sur ses gardes et ne se faire prendre par rien en essayant de se rapprocher. Il a dû contourner le jab de Kokololo et n’a pas pu être aussi implacable qu’il l’est normalement contre des adversaires plus petits.

Ball a décroché de bons coups à la fin des deux rounds trois et quatre, mais Kokololo est resté un opérateur confiant et Ball a commencé à être ensanglanté autour du nez. La cible était retrouvée avec une fréquence accrue, mais une marque inquiétante s’est formée sous l’œil gauche de Ball qui est devenue plus évidente à la fin du cinquième tour.

Kokololo s’est ouvert au septième pour tenter de prendre de l’élan, mais Ball est resté aux commandes et contrôlait les rounds. Kokololo a été secoué au neuvième alors que Ball commençait à chercher une grande finition, mais il a survécu pour combattre un autre tour.

Ball a lancé l’artillerie lourde au dernier tour et a finalement récupéré son homme lorsque Kokololo a été attrapé et, pour une fois, n’a pas répondu. L’arbitre John Latham n’a pas tardé à le sauver et Ball a maintenant 16-0 et l’un des meilleurs jeunes champions du pays.

Le super bantam invaincu Masood Abdulah a eu une bonne course pour son argent en huit rounds par le jeune tank bulgare Banabakov, qui a largement donné aussi bien qu’il a obtenu jusqu’aux deux derniers rounds lorsque la pression a augmenté et que le travail de Banabakov s’est un peu irrégulier. L’arbitre Bob Williams a marqué le match 77-75 et Abdulah d’Islington est maintenant 5-0 et a pris la distance pour la première fois.

Le Big Bang est de retour en force. La nouvelle signature de Queensberry, Pierce O’Leary, a pulvérisé son adversaire Robin Zamora avec une bête de la main droite au deuxième tour qui a laissé le Nicaraguayen avec ses sens brouillés et l’arbitre Sean McAvoy est intervenu à juste titre pour l’empêcher de subir une nouvelle attaque. L’arrêt est survenu après 2,03 du troisième tour dans un combat qui a été serré jusqu’au coup qui a changé le combat qui amène O’Leary à 10-0.

Karol Itauma a porté son total professionnel à 8-0 avec une victoire convaincante sur Michal Gazdik, qu’il a dominé du début à la fin et l’arbitre John Latham en avait assez vu après 50 secondes du quatrième tour et est intervenu pour protéger Gazdik.

Ryan Garner a atteint une douzaine de combats invaincus en tant que pro après avoir surpassé le jeu Christian Lopez Florez en huit rounds. Garner doit maintenant se battre pour le titre pour lancer la prochaine phase de sa carrière.

L’arbitre Sean McAvoy a marqué le combat 80-72.

Après avoir pris le départ sur son adversaire têtu, Garner a trouvé un rythme au cinquième tour, gardant un peu plus de distance et travaillant intelligemment de haut en bas. Il devait encore chasser Florez, mais a pu taquiner un peu plus le feu de retour du Mexicain qui a créé des ouvertures.

Garner a montré qu’il en avait beaucoup dans le réservoir sur la plus longue distance et a maintenu un rythme élevé dans son travail tout au long. S’il était coupable d’une erreur de calcul, il essayait peut-être trop fort de faire exploser son homme tôt via un KO spectaculaire. Cependant, il était confronté à un homme en fuite avec une garde haute et efficace.

Lors de sa deuxième apparition à la Copper Box, Khalid Ali a de nouveau apporté le feu d’artifice et s’est mis à Des Newton dès le départ. Newton ne semblait pas durer le parcours et une grosse gauche d’Ali a conduit à une puissante attaque du garçon de Brick Lane, qui a laissé Newton dans un tas après avoir pris quelques coups de plus qu’il n’aurait peut-être dû.

Le temps officiel de l’arrêt de Bob Williams – qui a fait sortir un médecin inquiet du ring – était de 54 secondes au deuxième tour.

Umar Khan a survécu à une frayeur au deuxième tour lorsqu’un court droit d’Engel Gomez l’a envoyé momentanément sur la toile. Le jeune Ilford a bien récupéré et s’est battu avec style et conviction pour surmonter la mini-tempête et prendre le contrôle du combat.

Dans son premier six rounds, Khan a été marqué le vainqueur par une marge de 58-56 sur la carte de John Latham. Khan est maintenant 4-0.

Le super léger Sonny Liston Ali est passé à 4-0 en tant que pro après une victoire convaincante aux points sur Chris Adaway. L’arbitre Sean McCoy a marqué le combat 60-55.

Dans le premier match de la soirée, Sean Noakes a marqué son deuxième combat professionnel chez les poids welters avec un arrêt au deuxième tour de MJ Hall.

Hall a pris une énorme droite qui l’a secoué plus tôt dans le tour et Noakes a senti un arrêt potentiel et un barrage qui comprenait un uppercut doucement frappé que Bob Williams en avait assez vu. L’arbitre a annulé le combat 2,45 du deuxième tour.

Related post

Rafael dos Anjos rejette la raison de la sortie de Conor McGregor de l’USADA: une blessure au LCA “bien pire” qu’une jambe cassée

Rafael dos Anjos rejette la raison de la sortie…

Rafael dos Anjos n’achète pas l’idée que le rétablissement de Conor McGregor l’oblige à ne pas passer de tests de dépistage…
Lopez vs Martin : heure de début, date, chaînes de télévision

Lopez vs Martin : heure de début, date, chaînes de…

Lopez-Martin fait la une d’un quadruple en-tête chargé EN DIRECT sur ESPN, ESPN Deportes et ESPN + à 21 h HE…
Conor McGregor allume Joe Rogan après les remarques du PED

Conor McGregor allume Joe Rogan après les remarques du…

Conor McGregor lui renvoie les commentaires du commentateur de l’UFC Joe Rogan dans un récent Tweet. Conor McGregor a pris pas…