Hekkie ‘The Hexecutioner’ Budler Edge Elwin ‘La Pulga’ Soto!

Hekkie ‘The Hexecutioner’ Budler Edge Elwin ‘La Pulga’ Soto!

Par Ken Hissner : À Palenque Fex, Mexicali, Baja California, Mexique, samedi sur ESPN + Bob Arum (Top Rank Boxing) présenté dans un éliminateur de titre dans le Main Event, ancien champion WBA Mini et IBF et WBA Light Flyweight et actuel champion WBC Silver Light Flyweight Hekkie “Le Hexecutioner” Budler, de Johannesburg, Afrique du Sud, a battu l’ancien champion WBO Light Flyweight Elwin “La Pulga” Soto, de Mexicali, Baja California, MEX, grâce à un renversement au dernier tour par 114-113 sur tous les tableaux de bord.

Dans l’événement principal, l’ancien champion de 2 divisions et actuel champion WBC Silver Light Fly Hekkie “The Hexecutioner” Budler, 34-4 (10), # 107 ¾, de Johannesburg, So. Afrique, a remporté une décision serrée contre l’ancien champion WBO des poids mouches légers Elwin “La Pulga” Soto, 19-3 (13), # 107 ¾, de Mexicali, Baja California, MEX, sur 12 rounds, grâce à un renversement au dernier round.

Au premier tour, Soto avait l’avantage, surpassant Budler, qui est revenu pour prendre le second en faisant de même. Au troisième tour, un coup droit de Soto a ouvert une coupure sur le sourcil gauche de Budler à mi-chemin du tour. Au quatrième tour, c’est Budler qui a utilisé un coup efficace pour remporter le tour.

Au cinquième tour, Budler a bien déplacé le ring, contrant avec des droits de tête au menton de Soto. Soto a semblé céder à la danse ronde autour du ring. Au sixième tour, Soto est allé au corps de Budler en surpassant le contre Budler, principalement des coups d’atterrissage. Aux septième et huitième rounds, Budler a pu utiliser un excellent jeu de jambes pour se déplacer autour de Soto, le frappant sous tous les angles.

Au neuvième round, Soto ne semble pas savoir couper le ring, et ses fans commencent à s’énerver du petit retour de sa part. À mi-chemin du tour, Soto a finalement commencé à atterrir sur le corps et un coup droit occasionnel au menton de Budler. Au dixième tour, un Soto frustré échoue avec des droits désespérés, ne trouvant pas sa cible sur un Budler en mouvement contrant avec ses jabs. Dans les vingt dernières secondes, Budler a décroché une solide droite au menton de Soto.

Au onzième round, c’est plus ou moins la même chose, Budler donnant à Soto une leçon de boxe. Ce n’est peut-être pas favorable aux fans au Mexique, mais il a contrôlé le combat. Au douzième et dernier tour, Soto a atterri à droite sur le côté de l’éphémère Budler. À mi-parcours, Budler a marqué un renversement avec un coup droit sur le menton de Soto, dont le gant a touché la toile mais était immédiatement en hausse après le décompte de l’arbitre Celestino Ruiz.

Tous les scores étaient de 114-113, avec cet écrivain 116-111.

Le poids mouche Yahir Frank, 10-0 (7), de Hermosilio, Sonora, MEX, a arrêté Carlos “Grillo” Mejia, 8-3-1 (2), de Mexico, MEX, après un tour sur huit tours prévus.

Au premier tour, les deux combattants sont sortis en lançant des bombes jusqu’à la moitié du tour lorsqu’un crochet gauche de Frank sur le menton de Mejia l’a renversé pour un compte de 8. Il a réussi à passer le tour, se levant pour se frayer un chemin jusqu’à la cloche. Le coin ne permettrait pas à Mejia de sortir pour le deuxième tour.

Super poids coq 6:01″ Rafael “El Divino” Espinoza, 19-0 (16), de Guadalajara, Jalisco, MEX, a arrêté Gerardo Valenzuela, 10-2 (9), d’Agua Prieta, Sonora, MEX, à 2:30 du premier tour d’un programme de 8 tours.

Au premier tour, Espinoza a contrôlé l’action pour la plupart, avec son jab soutenant Valenzuela dans les cordes. À une demi-minute de la fin de la manche, un crochet gauche dévastateur d’Espinoza a atterri sur le menton, et Valenzuela est descendu. Il s’est levé immédiatement, a compté et s’est accroupi, obligeant l’arbitre à annuler le combat.

Abel Rivas, super léger de 19 ans, 5-1 (4), de Durango, MEX, a perdu pour la première fois contre le gaucher Abimael Hildago Cruz, 8-1-1 (7), de Tijuana, Baja California, MEX, plus de huit tours bourrés d’action.

Au premier tour, Cruz a subi une mauvaise coupure au sourcil droit qui a fait couler du sang sur le côté de son visage pendant la deuxième partie du tour. Au deuxième tour, Cruz a continué d’être l’agresseur. C’était une manche serrée, Rivas ayant l’avantage mais pas beaucoup.

Aux troisième et quatrième rounds, Cruz a eu Rivas contre les cordes pendant la majeure partie du round avec une attaque à deux poings. Ce n’est qu’à la dernière minute de la manche que Rivas a décroché un coup de poing efficace, un droit sur le menton.

Au sixième tour, c’est Rivas qui a fait épingler Cruz dans un corner neutre pour la première minute. À mi-chemin du round, la coupure survenue au premier round s’est finalement ouverte sur le sourcil droit de Cruz, mais peu de sang en sortait. Rivas a eu son chemin jusqu’à la dernière minute où Cruz est passé à l’attaque.

Au huitième et dernier round, après trente secondes de jeu, Cruz a décroché trois crochets du droit au menton de Rivas. Cruz a continué à surpasser un Rivas presque épuisé dans la dernière minute. Avec vingt secondes restantes, les deux combattants ont décroché des coups de poing au menton l’un de l’autre. Les deux combattants portaient des coups de poing lorsque la cloche a retenti, du sang coulant sur le côté droit du visage de Cruz.

Cruz a été déclaré vainqueur avec mon score de 78-72. Super poids coq gaucher Jorge “The Baker” Monreal, 13-2-1 (8), de Durango, MEX, a perdu un combat compétitif contre le gaucher Israel Ramirez, 17-1 ( 9), de Mexicali, Baja California, MEX, sur huit tours passionnants.

Au premier tour, la plupart des jabs atterrissant se sentant les uns les autres, Ramirez avait un léger avantage. Au deuxième tour, les deux ont continué à se piquer jusqu’à la mi-parcours, lorsque les deux ont décroché des coups de poing au menton en même temps. Près de la dernière minute restant dans la ronde, Ramirez a décroché un dur gauche sur le menton de Monreal.

Au troisième tour, Ramirez avait son chemin, prélevant du sang de la bouche de Monreal à mi-chemin du tour. Vers la dernière minute à jouer, Ramirez a blessé Monreal avec une gauche au menton. Dans les vingt dernières secondes, Monreal a décroché trois uppercuts au menton de Ramirez, qui est revenu en balançant Monreal avec une gauche au menton alors que la cloche sonnait.

Dans le quatrième, Ramirez poussait Monreal dans un coin dans la dernière minute pour être repoussé par une combinaison de Monreal au menton. Trente secondes après le début du cinquième tour, Ramirez a décroché une solide gauche sur le menton de Monreal, l’arrêtant dans son élan.

Au cinquième tour, Monreal est bien revenu, ayant Ramirez dans les cordes dans les dernières secondes, l’air hébété par une rafale de coups de poing au menton. Au septième tour, Monreal réalisait son meilleur tour après avoir été cloué avec une gauche sur le menton après une minute du tour. Il avait Ramirez en défense jusqu’à la cloche. Au huitième et dernier round, les deux combattants ont tout laissé traîner dans le meilleur round du combat.

Ramirez a été déclaré vainqueur tandis que Monreal l’a applaudi.

Related post

Alex Pereira contre Israel Adesanya: analyse du combat

Alex Pereira contre Israel Adesanya: analyse du combat

Le 12 novembre, les fans de MMA ont assisté à un impressionnant combat de MMA entre deux champions. Alex Pereira et…
Estrada Vs Gonzalez 3 : heure de début, date, chaînes de télévision

Estrada Vs Gonzalez 3 : heure de début, date, chaînes…

Juan Francisco Estrada et Roman ‘Chocolatito’ Gonzalez se rencontrent dans une trilogie épique samedi soir (3 décembre) à la Desert Diamond…
Points forts!  Regardez le KO de Kevin Holland de l’UFC Orlando, Joaquin Buckley, avec un lâcheur à un coup sûr

Points forts! Regardez le KO de Kevin Holland de…

Kevin Holland a mis fin à sa “retraite” de courte durée pour combattre le spécialiste du karaté, Stephen Thompson, lors de…