Mickey Gall a aiguisé le métal au Sanford MMA

Mickey Gall a aiguisé le métal au Sanford MMA

Après sept ans en tant qu’artiste martial mixte professionnel, le New Jersey Mickey Gall appelle maintenant la Floride à la maison.

Le joueur de 30 ans a perdu sa dernière sortie à l’UFC Vegas 44 en décembre de l’année dernière. C’était une perte de décision pour Alex Moronomais dans le processus, il a rencontré l’un des entraîneurs les plus reconnus du jeu, Henri Hooftl’entraîneur-chef de Sanford MMA et le reste semble appartenir à l’histoire.

Formation sur les détails de Mickey Gall à Sanford MMA

“Henri Hooft, qui est probablement le grand patron du gymnase lors de mon dernier combat, m’a invité et je serais idiot de ne pas venir voir”, a déclaré Gall. James Lynch pour MMASucka. “Alors je suis venu en pensant, j’ai un aller simple, j’étais comme si je le garderais ouvert, peut-être que je ferais une semaine, peut-être deux semaines, peut-être trois semaines ? Deux jours d’entraînement ici et je me suis dit, je ne peux pas partir. Je me rendrais un mauvais service en partant. À part mon gymnase à domicile à Gracie New Jersey, c’est le meilleur environnement de toutes les équipes que j’ai côtoyées, c’est juste une unité tellement cohérente.

Tous les entraîneurs sont de mèche et travaillent ensemble de manière cohérente, les gens sur les tapis – tellement de talent. Je vais avec l’UFC, les gars de Bellator, des champions tous les jours. Je me rendrais juste un mauvais service en retournant à Jersey, en ressemblant à ce que j’avais été. C’est dur, j’ai dû quitter ma famille là-haut et mes coéquipiers et mon équipe qui est comme une famille là-haut, mais je pense que c’est la meilleure décision pour moi dans ma carrière. Je suis tellement heureux ici, je suis capable d’aiguiser mon métal et de tester mon métal contre des gars pointus et éprouvés. Ce sera certainement la meilleure version de moi et pendant les 10 prochaines années environ, ce sera ma maison.

Le 9 avril, à l’UFC 273, Gall entrera dans l’Octogone pour la première fois en 2022 alors qu’il affrontera le 7-1-1, Mike Malott. Ce seront les débuts de Malott dans l’Octogone, puisque le Canadien a décroché un contrat avec l’UFC avec une victoire de soumission de 39 secondes lors d’un événement Contender Series en octobre dernier.

La seule défaite du joueur de 30 ans est survenue aux mains d’un autre combattant de l’UFC, Hakeem Dawodu au WSOF 14 en 2014. Bien qu’il soit sur la scène depuis aussi longtemps qu’il l’a fait, Gall avait besoin d’utiliser Google pour se familiariser avec Malott.

“Je ne le connaissais pas du tout”, a déclaré Gall. “Ils ont envoyé le nom, j’ai accepté, puis je suis allé le chercher et j’étais cool. J’ai effectivement vu un de ses combats avant. Il a combattu un de mes amis et il est bon. Je pense qu’il est très similaire à moi, où il a un bon grappling et du jiu-jitsu, aime frapper un peu. Je pense que c’est aussi cool parce que le combat est toujours avec vous-même et avec quelqu’un qui me ressemble, mais je pense que je suis à quelques niveaux d’avance sur lui partout.

Ces gars de la région me regardent probablement à la télévision et pensent, merde, je pourrais le battre parce qu’ils m’ont vu comme un combattant 1-0. Mais grandir dans ce terranium nucléaire de l’UFC, cela m’a rendu un autre type de dur, cela m’a rendu un autre type de dur et m’a fait développer et supporter mes pertes sur la grande scène et monter de niveau et ressentir cette merde et vraiment devoir marcher mon jeu. Donc, quand ces gars de la région arrivent vraiment à me sentir et qu’ils s’entraînent avec moi, ils sentent la différence, ils sont foutus, parce qu’ils pourraient croire qu’ils auraient pu me faire quelque chose, mais quand ils me sentent vraiment, ils me sentent, ils sentent que c’est un niveau différent. Donc je pense que ça va être montré dans la cage le 9 avril.

Après avoir passé tout son camp à Sanford MMA, Gall croit vraiment qu’il peut terminer ce combat de la manière qu’il veut. La seule chose qu’il sait avec certitude, c’est qu’il est “prêt à partir”.

“Comme je veux. Je pouvais le frapper plusieurs fois, le faire tomber et le marteler. Je pourrais le frapper et il pourrait s’endormir. Je pourrais défendre sa lutte et lui faire de la merde. Je pourrais défendre ses frappes et lui faire de la merde. Je me suis préparé avec des gars qui, je pense, sont meilleurs que lui dans tous les domaines. Je suis allé avec des gars comme Impa [Kasanganay], qui je ne pense pas que vous allez trouver un gars plus fort que lui. Je suis allé avec des gars qui ont un meilleur jiu-jitsu et moi-même, j’ai un meilleur jiu-jitsu. Ma frappe va être plus rapide et plus précise que celle de mes adversaires et tout ce gymnase a beaucoup de gars qui vont être plus rapides et plus précis. J’ai fait de bonnes parties avec des Jamaïcains coriaces ici, mec. Je te dis que tout le monde est un étalon. d’Aung [La N Sang] m’a beaucoup aidé, [Aaron] Stroud et Hooft, juste tout le monde. Je suis vraiment reconnaissant et coach [Greg] Jones qui dirige de grandes pratiques de lutte, ma lutte va être forte. Je me concentre beaucoup là-dessus depuis des années et je suis juste en train de m’élever et prêt à partir.

Image principale :

Intégrer à partir de Getty Images

Related post

L’UFC tente de saboter Diaz avec la réservation du dernier combat

L’UFC tente de saboter Diaz avec la réservation du…

Le poids welter de l’UFC, Jorge Masvidal, sent que son ancien ennemi Nate Diaz se fait avoir par les entremetteurs avec…
Torres et Pennington commencent seulement les fans à collecter de l’argent pour le mariage

Torres et Pennington commencent seulement les fans à collecter…

Les combattantes de l’UFC Tecia Torres et Raquel Pennington sont officiellement mariées. Le poids paille UFC Tecia Torres et le poids…
O’Malley s’attend à une rivalité à long terme contre Yan

O’Malley s’attend à une rivalité à long terme contre…

Sean O’Malley pense que son prochain combat contre Petr Yan ne sera pas le dernier. Sean O’Malley contre Petr Yan était…