Tony “La Conquete” Yoka Bouleversé par Martin Bakole !

Tony “La Conquete” Yoka Bouleversé par Martin Bakole !

Par Ken Hissner : Aux Accord Hotels and Arena, Paris Xll, Paris, France, avant une salle comble sur ESPN + samedi, Allstar Boxing a participé au Main Event Gold Medalist et EBU Heavyweight champion Tony “La Conquete” Yoka de France, qui a frappé la toile deux fois en perdant une décision déséquilibrée à Martin “Makabu” Bakole de la République démocratique du Congo et de l’Écosse, au Royaume-Uni, en dix tours.

Dans l’événement principal, le médaillé d’or olympique et champion des poids lourds de l’UER Tony “La Conquete” Yoka, 11-1 (9), # 241 ½, de Paris, France, a perdu contre Martin “Makabu” Bakole, 18-1 (13), # 276, de la République démocratique du Congo et de l’Écosse, Royaume-Uni, plus de 10 rounds Au premier tour, Yoka a commencé à se déplacer en utilisant bien son jab.

Dans la dernière demi-minute, Bakole a secoué Yoka avec une droite le poussant dans les cordes et a suivi avec une autre droite laissant tomber Yoka pour un compte de 8 de l’arbitre Vincent Dupas. Au deuxième tour, Bakole a continué à battre Yoka, remportant facilement un autre tour. Au troisième tour, Bakole a prélevé du sang sur le nez de Yoka et une coupure sur le sourcil gauche.

Au quatrième tour, Bakole a utilisé un crochet gauche solide, tandis que tout Yoka droit atterrit sous les applaudissements de la foule, perdant un autre tour. Dans le cinquième, ce qui ressemblait à Bakole marchant sur le pied de Yoka a poussé Yoka à aller sur la toile, et l’arbitre Dupas l’a jugé renversé. Yoka a réalisé son meilleur tour au sixième tour mais pas assez pour le gagner car Bakole atterrissait moins.

Au septième round, Yoka a décroché des uppercuts droits sur le menton de Bakole dès la première minute. Bakole ralentissait dans un round serré.

Au huitième round, Yoka a bien fait car Bakole lui a fait signe de rester immobile car il a été ralenti pour ne pas poursuivre Yoka. Au neuvième round, les deux combattants n’ont lancé que quelques coups de poing. Au dixième et dernier tour, Yoka s’est déplacé juste pour finir sur ses pieds, sans décrocher un coup de poing pour la première moitié du tour car Bakole en a fait assez pour gagner facilement dans un bouleversement majeur.

Marqué 98-90 par cet écrivain.

Le médaillé d’argent olympique des poids légers Sofiane Oumiha, 2-0 (1), de Toulouse, Haute-Garonne, FR, a battu Mevy “Sans Issue” Boufoudi, 8-1 (3), de Fontenay-sous-Bois, Valle-de-Marne , FR, sur huit tours de compétition.

Au cours des deux premiers tours, Boufoudi est passé d’orthodoxe à gaucher et à l’arrière plus que de se défendre contre l’olympien favori. Dans les dernières secondes du troisième tour, Boufoudi est passé sous Oumiha et l’a presque soulevé par-dessus les cordes. Au cinquième tour, l’action s’est poursuivie avec peu de choix entre les deux boxeurs, avec Oumiha showboating dans ce tour.

Boufoudi a perdu son porte-parole pour la troisième fois au sixième tour, étant pénalisé d’un point. Oumiha semblait un peu en avance mais avait les mains pleines avec Boufoudi. Au septième round, un uppercut droit d’Oumiha au menton a assommé le porte-parole pour la quatrième fois, faisant perdre un autre point à Boufoudi. Oumiha essayait de finir Boufoudi au huitième et dernier tour, mais ce dernier ne l’avait pas dans un huit tours très compétitif.

Cet écrivain l’a eu 77-71 en raison de la perte de 2 points pour le perdant. L’arbitre était Smail Alitouche.

Le poids léger Christ “Little T” Esabe, 12-0 (3), des Mureaux, Yvelines, FR, a battu Sander Diaz, 13-9-1 (9), de Valencia, Comunidad, Valenciana, VZ, en huit rounds solides.

Au cours des quatre premiers rounds, Esabe a utilisé un coup rapide et des crochets gauches au corps contre le plus court Diaz, qui a tenu bon et a marqué avec plusieurs droits au menton. Dans la dernière minute du cinquième tour, Esabe a fait couler du sang du nez de Diaz.

Au septième round, l’attaque au corps d’Esabe a fait des ravages sur Diaz, qui ralentit son attaque. Esabe joue devant la foule, qui applaudit ses combinaisons. Au huitième et dernier tour, Esabe a secoué Diaz avec un droit au menton une minute après le début du tour.

Dans la dernière minute encore, Esable a décroché une droite sur le menton, fléchissant les genoux de Diaz. Dans les vingt dernières secondes, un crochet du gauche au menton a fait mal à Diaz, qui saignait du nez et de la bouche mais a fourni un effort galant.

Le score était de 79-73 sur la carte de cet écrivain. L’arbitre était Sylvain Markazi Soroush.

Related post

Dana White adopte son approche avec les médias

Dana White adopte son approche avec les médias

Alors qu’il continue de crier dans les montagnes à propos de tout et de rien, Dana White est connu pour être…
Anthony Joshua “pourrait prendre sa retraite s’il perd” face à Oleksandr Usyk, déclare Gareth A Davies

Anthony Joshua “pourrait prendre sa retraite s’il perd” face…

Par Jack Tiernan : Gareth A. Davies pense qu’il est possible qu’Anthony Joshua prenne sa retraite s’il perd le match revanche…
Luke Rockhold ne retient rien dans la diatribe de paiement des combattants remplis de bombes F: “Nos vies sont sur la f—king line”

Luke Rockhold ne retient rien dans la diatribe de…

Luke Rockhold laisse tout simplement tout sortir avant son retour ce week-end (samedi 17 août 2022) à l’UFC 278 à Salt…